Recettes de cuisine


Les classiques

Les pâtes, spaghettis :
Clément aime bien simplement les saupoudrer avec un peu de levure diététique. Ce n'est pas mauvais, il retrouve le geste qu'il faisait avec le parmesan. Mais franchement, ça n'a vraiment rien à voir !
Nous faisons soit une sauce tomate, à partir de pulpe de tomate de marque De Rica (qui n'a pas de sel), soit des pâtes à la crème :

Sauce tomate
Couper une oignon assez fin, le faire dorer dans un minimum d'huile d'olive. Retirer du feu. Ajouter une boîte de 400 ou 500 g de pulpe de tomate (bien sûr, en saison, on peut aussi partir de vraies tomates !). Poivrer. Ajouter soit des herbes de provence, des champignons de la viande hachée préalablement cuite avec aussi un
minimum de graisse.
Laisser mijoter environ un quart d'heure. Couvrir un peu pour que ça réduise "un peu, mais pas trop".

Pâtes au basilic
Faire bouillir à feu doux 250 ml de crème fraîche avec une cuillère à soupe de basilic environ 5 minutes. Selon le goût, on peut aussi poivrer un peu. Mélanger avec les pâtes, ou servir à part.

Pâtes aux champignons
voir plus bas "Champignons à la crème"

Choux-fleur :
Délicieux avec une béchamel relevée d'une cuillère à soupe de moutarde, évidemment moutarde sans sel dans notre cas.

Les pommes de terre :
A l'eau ou à la vapeur Clément aime bien les manger tièdes avec du fromage blanc
ou des petits suisses préalablement mélangés avec une vinaigrette aux herbes (ciboulette ou autres), poivre, et échalotes. On peut aussi les faire revenir à la poêle, avec oignon ou ail, persil, poivre. Il en existe aussi précuites, pas
très chères, en dés congelés et sans sel.

Les frites
Nous nous sommes bien habitués à les manger sans sel. Il nous semble que dans ce cas c'est meilleur légèrement plus cuit. On peut s'aider pour le goût de moutarde, ou de ketchup sans sel.

Purée
Retrouver le presse-purée de Mamie sur l'étagère la plus haute du placard de la cuisine.       Le dépoussiérer. Eplucher 1 kg de p...

 ou bien se procurer une boîte de Purée Vico, en flocons déshydratés. Procéder comme indiqué sur la notice... mais, bien sûr, sans ajouter de sel. C'est délicieux, plus encore avec le jus d'une viande cuite avec oignons,
échalotes, etc... Et surtout c'est à notre connaissance la seule marque préparée 100% pommes de terres, sans sel ajouté, ni conservateurs (souvent eux-mêmes source de sodium).

Viandes :
C'est là que le régime sans sel nous a posé le moins de problèmes.
Deux trucs quand même.
Le porc paraît assez fade, quand il est simplement, grillé, passé à la poêle, on peut le relever un peu avec de l'oignon, échalote, du cumin en poudre, du curry (c'est un mélange d'épices, on en trouve du pas ou très peu salé), des herbes de Provence.

Le foie
Il est classique en fin de cuisson de rajouter un demi verre de vinaigre. C'est encore meilleur, si on a laissé dans ce vinaigre une heure avant de l'estragon , et une demi cuillère à café de miel... C'est tellement bon que ce n'est même plus la peine de
se payer le ruineux foie de veau. Notre boucher nous vend pour presque rien un foie d'agneau entier dont nous mettons une moitié au congélateur.

Poissons :
Là aussi, le régime sans sel ne pose pas trop de problème. Même si nous n'avons rien lu sur le sujet, il nous semble pour l'avoir essayé une fois que le flétan est naturellement très riche en sel, donc à éviter. Avec les poissons bon marché, on
peut relever le goût avec des sauces incorporant citron, ciboulette, vin blanc. Un tout petit peu de curry seul est aussi agréable.

Accompagnements

Un sauce diététique
Prendre un yaourt type grec, ajouté des herbes de Provence + une bonne cuillère de moutarde  (sans sel) + piment d’Espelette 

Une idée plutôt qu'une recette:
Puisque avec le régime sans sel, il n'est plus possible de manger du fromage sec, il nous arrive en guise de tartine salée, de faire des tartines avec simplement du beurre
saupoudré de cumin (=carvi) en poudre ou en graines.

Les Plats

Couscous rapide :
Préparation du grain : mélanger 300 g de couscous avec 300
ml d'eau bouillante, et 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.
Pour la garniture, notre boucher nous prépare des merguez
sans sel (à utiliser de suite, ou à congeler, car le sel est un
conservateur, une saucisse sans sel doit être utilisée avec les
mêmes précautions d'hygiène que de la viande hachée. Mais
on peut utiliser d'autres viandes : porc, boeuf, mouton, poulet.
On trouve assez facilement des mélanges de légumes pour
couscous congelés, non salés. On peut aussi utiliser un
mélange non salé de légumes congelés pour la soupe (ou
encore plus simple, nos enfants n'étant pas si gourmands de
légumes, s'abstenir).
Sauce : dans un bol mélanger
• 60 g de concentré de tomates (un demi-tube). La marque
Heinz est sans sel ajouté, il en existe sans doute d'autres.
une demi-cuillère à café d'épice pour couscous Ducros
(commencer par moins, goûter, c'est très fort, sans sel sur la
composition : poivre, ail, gingembre, piment, moutarde,
cannelle, muscade, girofle... de toute façon, aux doses
nécessaires je ne vois pas de risque).
Compléter avec de l'eau bouillante, en mélangeant jusqu'à
une consistance de soupe assez liquide.
Une idée plutôt qu'une recette:

Rôti de veau en cocotte :
Dans une cocotte faites bien chauffer 30 g de beurre ou de
margarine.
Mettez y le rôti à dorer de toute part sur un feu vif.
Pendant ce temps épluchez 1 oignon et quelques petites
carottes. Coupez -les en morceaux. Ajoutez les dans la cocotte
avec le rôti.
Au bout de 5 minutes, poivrez.
Laissez cuire à feu moyen de 1 h à 1 h 15 ( soit de 30 à 35
mn par livre ). Couvrir ou découvrir en surveillant la cuisson,
afin que le jus réduise suffisamment, mais pas trop.
Retournez plusieurs fois le rôti.
Facultatif, mais bien meilleur !
Ajouter quelques mousserons. Les ajouter dans la cocotte 1/4
d' heure environ avant la fin de la cuisson. On peut utiliser
pour la cuisson un peu d' huile de tournesol et de margarine
et avant de faire le jus jeter en fin de cuisson l'excédent de
corps gras. Pour avoir du jus déglacer avec très peu d'eau
portée à ébullition en grattant le fond de la casserole.
On peut mettre un peu de vin blanc en cours de cuisson plutôt
que de l' eau pour que le rôti n' attache pas.
On compte environ 1 kg de viande pour 4 personnes.

Filet mignon de porc aux agrumes :
Pour 4 personnes :
1 filet mignon de porc
2 oranges
1 pamplemousse
1 citron (ou 1 cuillère à soupe de Pulco citron®, 1 petite
cuillère à café de Sicilia®, Citror®)
1 cuillère à soupe de miel
3 cuillères à soupe d'huile
150 ml de crème fraîche
250 g de riz
Poivre
Prélever les zestes de agrumes, les tailler en lanières
régulières, puis les plonger une minute dans l'eau
bouillante.
Prélever délicatement les quartiers d'orange et de
pamplemousse et les conserver dans leur jus.
Faire revenir le filet mignon de porc dans une cocotte
avec l'huile. Lorsque il est bien doré sur toutes les faces,
assaisonner de sel et poivre, ajouter les jus d'agrumes,
écraser si besoin quelques quartiers pour avoir
suffisamment de jus. Ajouter ensuite le miel (pas dans
l'huile bouillante pour éviter qu'il ne caramélise).
Laisser l'ensemble cuire à couvert à feux doux pendant
30 minutes environ.
Après cuisson, retirer la viande, incorporer la crème,
mélanger le tout. Ajouter en dernier les quartiers
d'agrumes, juste pour le réchauffer.
Servir ce rôti en tranches, avec la sauce, les zestes
restants, et du riz.

Cake "salé sans sel" :
150 ml de crème
3 oeufs
180 g de farine
1 sachet de levure chimique
Tout mélanger au fur et à mesure, puis mettre les ajouts :
100 g de maïs
100 g de carottes
100 g d'oignons
100 g de haricots verts
Cuire 1 h à four 4
Remarques : * La levure chimique est riche en sodium ;
éviter en cas de régime désodé strict.
Selon les saisons, peut se faire aussi avec des
champignons, poivrons. On peut assaisonner avec
poivre, muscade...

Omelette aux champignons:
4 ou 5 oeufs
20 g de champignons secs (bolets, mousserons, etc... mais les
"champignons de Paris" n'ont pas assez de goût, et les
"champignons noirs" sont en fait des algues qui ont aussi
assez peu de goût).
1 petit oignon, ou le 1/4 d'un gros
4 cuillères à soupe d'huile de tournesol, ou de pépins de
raisins
Poivre
Faire gonfler les champignons dans un peu d'eau tiède.
Conserver cette eau, la verser doucement dans un autre
récipient pour éliminer le sable. Pour la même raison,
rincer les champignons.
Couper l'oignon aussi fin que possible, le faire dorer dans
l'huile. Retirer du feu, et verser l'eau des champignons.
Remettre à feu doux pour évaporer cette eau
Casser les oeufs, les battre avec le poivre faire un feu
plus vif et les verser dans la poêle.
Incorporer les champignons, soit dans le bol, avec les
oeufs, soit tout de suite dans la poêle. Cuire à feu moyen,
jusqu'au point de cuisson

Champignons à la crème :
(peut accompagner les viandes blanches,les pâtes)
Si on part de champignons secs, en préparer environ 20 g
comme ci-dessus.
Faire fondre 20 g de beurre dans une casserole. Ajouter 1
petit oignon, ou le 1/4 d'un gros coupé aussi fin que possible,
puis, lorsqu'il prend une couleur dorée, les champignons, et
leur eau... mais pas leur sable ! Couvrir. Augmenter le feu,
découvrir pour favoriser l'évaporation, poivrer. Après environ
5 minutes, quand il reste encore un peu de liquide, ajouter
250 ml de crème fraîche. Faire chauffer. Inutile de faire
bouillir longtemps. Selon l'épaisseur désirée, on peut ajouter
une cuillère à café de farine, ou de Maïzena, difficile de dire
précisément les quantités : par exemple, de plus en plus
souvent les crèmes U.H.T. ont déjà un ajout d'amidon.
Poivrons à l'huile d'olive :
Pour la commodité préférer des poivrons aussi "carrés" que
possible.
Placer les poivrons sous le grill du four, sur un barbecue à
charbon de bois, ou un barbecue électrique. Les tourner,
jusqu'à ce que la peau noircisse.
Les sortir du four et les emballer dans de l'aluminium.
Une fois refroidis (et c'est assez long dans l'aluminium), les
peler. Les ouvrir, enlever trognons et pépins, les découper en
morceaux plats.
Les faire revenir dans l'huile d'olive, jusqu'à ce qu'ils
prennent couleur. Egoutter.
Retailler en lanières, disposer sur un petit plat, avec ail,
basilic, et un filet d'huile d'olive "toute neuve" (pas le reste de
l'huile de cuisson). Laisser reposer plusieurs heures au
réfrigérateur.
Servir frais.





Comments