CLÉMENT

publié le 2 mai 2014 à 18:18 par AMSN Ambition Recherche

témoignage syndrome néphrotique

Chez nous, c’est notre fils Clément qui est atteint par ce syndrome néphrotique.
Il a eu son premier accès en 2001. Après quatre accès en trois ans, il a été décidé d’arrêter le protocole classique au début de cette maladie (sur 4 mois 1/2, avec dose d’attaque très forte le premier mois), pour un traitement continu sur une longue durée. Il prend actuellement du Cortancyl à dose plus faible : 15 mg un jour sur deux, mais sans interruption depuis 2 ans maintenant. En mai 2006, nous essayerons d’arrêter complètement le Cortancyl, et de « tenir », même en cas de récidives brèves ou faibles des pertes urinaires de protéines. C’est seulement si une vraie récidive survenait, avec chute des protéines sanguines en dessous de 50 g/l, que le Cortancyl serait repris, puis associé au Lévamisole, puis (si possible) stoppé en ne conservant que le Lévamisole.
Physiquement, il supporte très bien la Cortisone, il a exactement la taille et le poids moyens des enfants de son âge.
Par contre, il a eu des difficultés psychologiques pour lesquelles il est suivi par une psychologue, dans un service hospitalier de pédo-psychiatrie (ces services sont en général assez surchargés d’où une assez longue attente du premier rendez-vous, mais c’est gratuit).
Nous sommes très contents du résultat : Clément est un enfant heureux de vivre, qui commence enfin à se faire des amis, et qui réussit bien sa scolarité.


Par AMSN le 27/06/1998
Comments